Les Maîtres

 

Les maîtres demeurent dans un horizon mythique. Ils ont transmis le yoga à des disciples et ainsi des lignées de sages se sont formées pour transmettre le yoga jusqu'à nous. Ces lignées remontent à Adinatha, le premier Maître. Pour les yogi, Śiva lui-même.

Mes remerciement vont vers eux. A travers eux, ils vont aussi aux professeurs dévoués et compétents qui  transmettent le yoga aussi fidèlement qu'ils le peuvent. C'est par eux que les grandes lignées, comme un arbre qui déploie ses branches, vivent et répandent la sève du yoga jusqu'à ses moindre petites feuilles que nous sommes.

Cette page décrit en quelques lignes, l'essentiel  de leurs influences dans les formations que j'ai suivies. C'est sous cet angle qu'ils sont décrits.

Sri K.Pattabhis Joys

Sri K.Pattabhis Joys

Sri Krishnamacharya (retour au yogacharya Iyengar)

Fondateur de l'école d'Ashtanga yoga. Disciple de Sri Krishnamacharya.

Il développa l'Ashtanga yoga. Cette méthode est basée sur le vinyasa que son maître a redécouvert (coordination du souffle et du mouvement.), Ce yoga procure un état de santé, de bien être et une légèreté d'esprit. Comme il est pratiqué en mouvement, il est aussi difficile d'en saisir les subtilités.

Swami Satyananda Saraswati

Fondateur de la Bihar School of Yoga. Disciple du Swami Sivananda.

Il a mis l'accent sur la méditation et la relaxation. Il suit la voie du Raja yoga, Hâta yoga et du Karma Yoga. Une bonne partie des pratiques est consacrée à la détente en profondeur (le yoga nidra) et à des techniques de concentration. On retire de ce yoga les bienfaits essentiels de la relaxation et de la méditation.

Yogacharya B.K.S. Iyengar

Fondateur de l'école du même nom. Disciple de Sri Krishnamacharya.

Dans le respect de la tradition, il a développé une méthode personnelle. Parmi les huit parties ou « membres »  reconnues du yoga, il a systématisé la pratique des asanas. Durant sa formation, il s'est aperçu que les asanas étaient pratiqués de différentes manières suivant les enseignants. Sa méthode est une réponse à cette problématique. Les critères retenus sont : l'ouverture de la poitrine, les chaînes musculaires, l'alignement, les appuis, etc. Les bénéfices de sa méthode est l'acquisition d'une bonne connaissance du corps humain et quelques moyens pour le débloquer.

Sri Icchanatha

Dans la lignée des natha-yogi les maîtres ont peu de disciples. Ils font peu de prosélytisme et sont donc peu connus. Ils préfèrent fermer leur école de continuer avec des disciples non qualifiés. Le nom du maître est gardé secret douze ans après sa mort.

Ce yoga dispose de nombreuses techniques de pranayama et de concentration. Les asanas sont pratiqués d'une façon complète. Aussi, il est efficace pour le nettoyage et les déblocages énergétiques.

Le natha yoga est le yoga de la lignée originelle du yoga. Elle s'est perpétué dans les régions proches du Cachmire. Il est appelé aussi yoga tantrique. Mais ce n'est pas dans le sens que lui donne les occidentaux, comme une technique érotique. Le natha yoga joue effectivement avec l'énergie primordiale. Ce n'est pas dans l'objectif d'augmenter ses performances. C'est plutôt dans l'objectif de se relier à cette énergie et aux formes d'énergies qu'elle prend dans le monde : le feu, l'air, l'espace, la terre et l'eau. En ce sens, il est proche du chamanisme. Sans doute, ils ont une origine commune dans la nuit des temps.

Le natha yoga nous invite aussi à nous relier aux formes archétypales de l'énergie. Elles sont représentées par les divinités indiennes, Shiva étant la principale. Il n'y a dans le natha yoga aucun esprit religieux, ni aucune organisation religieuse. Il s'est transmis jusqu'à nous dans le secret des enseignements de maîtres à élèves. Ceux-ci n'appartenaient à aucune organisation. Ils vivaient dans le monde exerçant les mêmes métiers que leurs contemporains.

Le natha yoga est sans doute moins accessible que les autres yogas. L'élève rentre directement dans les pratiques complètes des postures, des "souffles" et des concentrations. C'est donc un mur qui s'offre à lui. Curieusement, avec l'assiduité ce mur disparaît assez rapidement. L'élève bénéficie ainsi des bienfaits de ce yoga intense. C'est une preuve sans doute qu'il correspond à quelque chose de profond et d'ancestrale en nous.

Il est accessible directement. Cependant la pratique des cours de yoga doux, de remise en forme et traditionnel permettra d'en profiter avec plus de plaisirs et de bénéfices.

 

Swami Sivananda

Les différentes étapes de sa vie recoupent les quatre voies principales du yoga : Bakti yoga,  Karma yoga, Jnana yoga, et Rajas yoga. Il les a pratiquées à un degré élevé et sur de longues périodes. Il a  condensé ces expériences en un enseignement qu'il a appelé « Yoga de la synthèse ». Six mots clés le décrivent :  Serve, Love, Give, Purify, Meditate, Realize. Il a beaucoup oeuvré pour diffuser le yoga en Inde et dans le monde entier. L'intérêt de ce yoga est de n'oublier aucune dimension de l'homme, de proposer des pratiques qui conviennent à chaque type de personnalité. Il a notamment envoyé le Swami Vishnudevananda enseigner le yoga  en occident.  C'est ce dernier qui a structuré  son enseignement pour le rendre accessible dans le monde entier. L'un est inséparable de l'autre pour comprendre l'enseignement des centres Sivananda. (donc voir l'article suivant sur le Swami Vishnudevananda.)

Swami Vishnudevananda

Fondateur des Centres Internationaux de Yoga et Vedanta Sivananda. Disciple du Swami Sivananda.

Sa vie fut celle d'un disciple exemplaire. Les écoles qu'il a fondées portent le nom de son Maître. On y pratique les quatre voies du Yoga. Il a adapté le yoga traditionnel au public occidental. Son cours est progressif, sans simplifications. Il mène aux étapes et aux techniques avancées du yoga. Il  a synthétisé son enseignement en cinq points :

Exercices, Respiration, Relaxation et Alimentation corrects ; Pensée positive et méditation.

Il est également le fondateur de la TWO (True World Organisation). Le but est de promouvoir la paix par le yoga. L'idée est que la Paix dans l'humanité n'est possible et durable que si elle repose sur la paix intérieure retrouvée en chacun de nous.


Questions réponses